Partir à la recherche d'une fuite d'eau

La recherche de fuite d’eau se décompose en deux étapes : la détection d’une fuite d’eau et la recherche ou localisation de la fuite d’eau.

Pour la recherche de la fuite d’eau, le geste le plus simple consiste à vérifier régulièrement, deux fois par an, son compteur d’eau dans une période, la nuit ou au moins une durée de 2 heures, où vous n’utilisez pas d’eau. La recherche fuite d’eau pourra donc être avérée si en relevant le niveau de votre compteur avant et après, ces niveaux sont différents. Si les niveaux sont identiques, vous pourrez en conclure qu’il n’y a pas de fuite d’eau significative dans votre habitation.

En savoir plus...

Le traitement de l'eau

Le traitement de l'eau à trois singnifications :

  • Le traitement des eaux usées aussi appelées eaux résiduaires. Des eaux usées ou d'autres sont épurées en vue de rejets.
  • Le Traitement de l'eau en vue d'obtenir une eau potable ou idoine à la consommation humaine. Un Traitement primaire est complété par une purification de l'eau ou filtration ou production d'eau potable. Dans les deux cas on parle de traitement primaire, secondaire et tertiaire suivant le processus.
  • Le traitement de l'eau industrielle pour le traitement de l'eau utilisée en industrie, souvent en circuit fermé.
En savoir plus...

Diagnostic de l'installation d'assainissement

L’objectif premier est de lever la garantie du vendeur immobilier des vices cachés lors de la vente d’un bien immobilier.

Vérifier l'état, l'existence et le fonctionnement des ouvrages d'assainissement d'épuration et de filtration qui, aujourd'hui, sont obligatoires.

Vérifier que les habitations situées dans une zone d'assainissement collectif sont bien raccordées au collecteur public comme l'oblige la loi, et qu'aucun rejet interdit ne se déverse dans ce collecteur.

En savoir plus...

Comment fonctionne une Micro-Station ?

Le principe de base

L’efficacité du système d’assainissement repose sur l’envoi d’air dans le bassin d’aération de la microstation à l’aide d’un compresseur situé dans le double couvercle. Ce compresseur est commandé par une horloge, qui lui indique les temps d’aération, et les temps de repos. Le principe est donc d’apporter de l’oxygène dans l’eau. Les bactéries de type « aérobie » (qui ne vivent qu’en présence d’oxygène) vont pouvoir s’y développer et se multiplier fortement.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Offcanvas Module

Our themes are built on a responsive framework, which gives them a friendly, adaptive layout