Décharges d'ordures ménagères et de déchets industriels

Chaque habitant produit en moyenne 1 kg de déchets ménagers par jour qui contiennent de 45 à 50% de matière organique. Malgré le développement de nouvelles techniques d'élimination (tri, récupération, recyclage, incinération, compostage etc.) la mise en décharge est encore fréquente.
La réglementation exige que les déchets industriels les plus dangereux soient traités dans des centres spécialisés. Les autres déchets sont également le plus souvent mis en décharge.

pollution eau3


La plupart des décharges en exploitation sont implantées dans des zones imperméabilisées dans lesquelles on limite la quantité des jus de percolation et la pollution des eaux par :

  • évacuation sélective des eaux de pluie ou de drainage des terrains avoisinants pour éviter leur contact avec les déchets,
  • limitation de la surface du front de décharge exposé aux pluies,
  • recouvrement à l'avancement du front de décharge par de la terre avec pente pour l'évacuation des eaux de pluie vers l'extérieur,
  • limitation de la couche de déchets pour réduire la pression en fond de décharge.
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Offcanvas Module

Our themes are built on a responsive framework, which gives them a friendly, adaptive layout