Comment fonctionne un Filtre à Zéolithe

En France, il existe plusieurs fournisseurs de filtres à zéolithe. Son entretien est pratiquement nul, tout en ayant une durée de vie sans limites.

La zéolithe, qu’est-ce que c’est ?

La zéolithe est une pierre volcanique. Il existe une centaine de variétés de zéolithe. Certaines formes de zéolithe sont utilisées en santé humaine (la clinoptilolithe), d’autres en aquariophilie, ou en filtration des eaux de piscine où elles sont souvent qualifiées de « Tamis moléculaires ». En assainissement individuel, c’est la zéolithe de type « Chabazite » qui est reconnue la plus performante. La zéolithe « Chabazite »  est doublement poreuse.

Quel est son mode d’action ?

La zéolithe est d’une part poreuse à l’intérieur des grains par un niveau de vide important, qui favorise l’habitat des bactéries et protozoaires nécessaires à la dégradation des effluents.

D’autre part la zéolithe est poreuse à l’extérieur par sa granulométrie ; cette granulométrie associée à une aération/ventilation permanente apporte aux bactéries aérobies, l’oxygène nécessaire à leur développement. Ces bactéries et protozoaires vont transformer les matières organiques de l’effluent en gaz carbonique, en eau, et en azote de l’air.

Pourquoi choisir la solution filtre à zéolithe ?

  • Protection de la zéolithe par des cassettes filtrantes
  • Aucun tassement des graviers de zéolithe = entretien simplifié et économique
  • Prêt à taux zéro possible pour l’usager qui opte pour le filtre à zéolithe
  • Simplicité d’utilisation du filtre à zéolithe
  • Efficacité (hautes performances épuratoires) du filtre à zéolithe
  • Compacité du filtre à zéolithe
  • Le filtre à zéolithe est écologique
  • Rapidité d’installation du filtre à zéolithe
  • Entretien (vidange de la fosse toutes eaux à 50% de sa capacité)
  • Cout d’exploitation (aucune pièce a remplacer)
  • Autonomie du filtre à zéolithe (Pas besoin d’électricité)

Les conditions d’un bon fonctionnement du filtre

La chasse à augets

Dans le cas d’une arrivée en gravitaire de la fosse toutes eaux au filtre à zéolithe, une chasse à augets permet de collecter les effluents issus de la fosse, de les stocker, et de les libérer quand le réservoir est plein. Ceci permet d’alimenter le filtre par « bâchées », et donc  d’envoyer les eaux à traiter sur toute la longueur du filtre.

Dans le cas d’une arrivée des eaux de sortie de fosse par une pompe de relevage, c’est le volume envoyé par la pompe à chaque bâchée qui permettra d’alimenter l’intégralité du système de répartition du filtre.

Le bac filtrant

En polyéthylène rotomoulé haute densité, sans soudures, traité anti UV

Composition du filtre à zéolithe

1 bac

1 plancher drainant

1 poche géogrille

1 ensemble d’éléments cassettes filtrantes

1 réseau bouclé de répartition de l’effluent

1 nappe géogrille supérieure

1 nappe géotextile

1 chasse à augets si pas de pompe de relevage

1 regard de répartition avec couvercle à visser

X big bags de zéolithe type chabasite de granulométrie 0.5 à 2 mm et 2 à 5 mm

1 Equipement de ventilation/aération de l’ensemble du bac

Fonctionnement de l’ensemble :

La répartition horizontale de l’effluent :

La chasse à augets (Brevet Ouest Environnement) en libérant son contenu accumulé, gave le circuit de répartition sur toute sa longueur.

La répartition transversale de l’effluent :

C’est un autre concept breveté par Ouest Environnement qui agit. Ce sont des goulottes de surverse transversales  qui finalisent la répartition de l’effluent sur toute la surface du bac.

L’infiltration dans les cassettes filtrantes et dans la zéolithe :

En sortant de la surverse transversale,  l’effluent s’écoule  sur les cassettes filtrantes pour être prétraité  avant son arrivée sur la zéolithe. Ces cassettes filtrantes protègent également la zéolithe d’arrivée de matières en quantité non maîtrisée, et la protège donc de tout risque d’obstruction. Ces matières, quelles que soient leur quantité, sont donc dégradées dans la cassette grâce aux bactéries aérobies présentes en grande quantité, et entretenues par le système d’aération partiellement avant d’atteindre les 2 couches de zéolithe.

Le traitement par la zéolithe :

L’avantage principal de la zéolithe par rapport au filtre à sable, est de pouvoir traiter l’effluent sur toute la hauteur (soit  50 cm) par rapport au filtre à sable qui ne peut traiter que sur les 10 à 15 premiers cm.

Comment est-ce possible ?

Ceci est possible pour 3 raisons :

  • Par la granulométrie supérieure de la zéolithe qui permet une circulation de l’air entre les grains. Cette aération/ventilation est activée par les cheminées d’aération ainsi que par le plancher drainant situé sous la zéolithe. Cette aération /ventilation permanente permet aux bactéries dites « aérobies » de s’installer et de se multiplier. Ces bactéries vont consommer l’effluent pour se nourrir et le transformer tout simplement en gaz carbonique (CO2), en eau, et en azote de l’air (N2). 
  • Par sa capacité à drainer l’eau en période pluvieuse. 
  • Par la bonne répartition de l’effluent qui permet de maitriser les variations de charge en utilisant toute la surface du filtre sans prendre le risque de colmatage.

Gestion du rejet traité

Selon l’étude de filière qui aura été réalisée par votre bureau d’études, vous pourrez :

  • Rejeter au fossé si votre sol ne possède pas une capacité d’infiltration suffisante,où devoir infiltrer le rejet dans votre terrain si vous disposez à la fois de suffisamment de place et d’un sol qui permet l’infiltration. N.B. : Certains départements comme le Finistère disposent d’une règlementation spécifique qui interdit tout rejet au fossé quel que soit le dossier.
  • Utiliser l’eau du rejet en irrigation : Attention, pour éviter tout problème de santé publique, l’irrigation ne peut être que souterraine afin de limiter les contacts entre le rejet et les habitants.

Les pompes de relevage

Elles peuvent être nécessaires. Le bureau d’études qui aura fait la proposition de filière définira avec vous l’emplacement et le modèle si besoin.

Les vidanges

La législation prévoit une vidange quand la fosse atteint 50% de capacité.

Fonctionnement en sous charge et sur charge

En sous charge : L’ensemble fosse + filtre à zéolithe fonctionne parfaitement même si la maison est très peu occupée. Les bactéries présentes dans le circuit savent s’adapter. En surcharge : Le dimensionnement du système est surdimensionné dès le départ. En, cas de surcharge raisonnable, le rejet restera de bonne qualité.

En cas d’absence

Les bactéries s’adapteront à votre absence, et se remettront en activité dès votre retour. Le rejet du filtre sera conforme dès le 1er jour si l’utilisation du système est conforme.

Consignes d’utilisation

Elles sont les mêmes que pour tous systèmes équipés d’une fosse septique.

Installation du filtre zéolithe

Puits de décompression / Piézomètre :

Le terrassier pourra proposer un puits de décompression. Ce puits a pour objectif de dégager la pression provoquée par la remontée d’eau sous le filtre ou sous la fosse toutes eaux, et de la dégager dans le tube. Ainsi les risques de soulèvement sont très diminués. Cette option pourra compléter les besoins en béton, sable… Il est à noter que le filtre Ouest Environnement de 5 m2 pour 5 habitants pèse 2 tonnes, ce qui limite fortement les risques . Effet piézomètre : Le tube permet de mesurer la hauteur d’eau de la nappe. Le contrôle du niveau de la nappe définit notamment le moment de la vidange. Si la nappe est très haute, il est préférable de reporter la vidange de la fosse toutes eaux. Dans tous les cas, après la vidange de la fosse toutes eaux, il est souhaitable de la remplir à l’eau pour éviter tous risques.

Regards entrée-sortie / regards de tringlage :

Nous conseillons toujours un regard de tringlage entre la sortie de la maison et la fosse toutes eaux. Ceci pour simplifier un éventuel bouchage.

En sortie du filtre à zéolithe, un autre regard pourra être installé selon la configuration des lieux entre le filtre et la zone de rejet des eaux traitées. 

Pompe de relevage intégrée en sortie

Une pompe de relevage peut être nécessaire.

Installation sous chaussée

Tous les filtres à zéolithe ne s'installent pas sous chaussée.

Installation dans nappe phréatique

Le filtre à zéolithe est agréé pour être installé en terrain avec nappe phréatique permanente ou temporaire. L’entreprise de terrassement définira les procédures de mise en œuvre du filtre et de la fosse. Elle est responsable de la qualité de la pose à travers son assurance décennale. Le guide de pose fourni par le fabricant devra être respecté. Clapet anti-retour : Il peut être nécessaire selon les risques d’intrusion d’animaux dans le circuit de rejet.

Mise en service du filtre zéolithe (par qui ? Quand ? Comment ?) et démarrage de l’activité biologique.

La pose du filtre à zéolithe par l’entreprise de TP peut se faire dès l’accord du Spanc. L’entreprise de TP prévient le Spanc pour le contrôle lors de la mise en place. L'entreprise de terrassement doit être formée à la mise en place des différents éléments qui constituent le filtre. Le protocole de mise en œuvre du fournisseur doit être respecté pour obtenir la réception de chantier. Vous ne devez installer uniquement des filtres agréés par le SPANC.

Procédure qualité / Suivi du filtre zéolithe

  • Phase 1 : Mise en place du filtre à zéolithe
  • Phase 2 : Visite du 100ème jour. L’objectif est de vérifier le bon démarrage biologique de la fosse septique, et du filtre.
  • Phase 3 : Démarrage du contrat d’entretien. Ce contrat est fortement conseillé. Il permet à l’usager de bénéficier notamment de la garantie sur la qualité des rejets du filtre. A chaque visite du contrat, Le technicien établira un compte rendu qui sera laissé à l’usager. Ce compte-rendu pourra être envoyé au Spanc si l’usager est d’accord. 
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Offcanvas Module

Our themes are built on a responsive framework, which gives them a friendly, adaptive layout