La subvention assainissement

Votre logement n’est pas raccordé à un réseau public de collecte des eaux usées ? Vous souhaitez traiter et recyclées vos eaux usées par vous-mêmes ? Alors ne passez pas à côté des subventions aux travaux d’assainissement non collectif, qui pourraient vous permettre de réaliser des économies grâce à de nombreuses subventions.

L’assainissement non collectif, comment ça marche ?

D’après le ministère de la transition écologique et solidaire, “une installation d’assainissement non collectif désigne toute installation d’assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques ou assimilées”. Il vise à éviter la contamination des eaux par de nombreux polluants, tels que des micro-organismes (“microbes”) et des matières organiques, azotées, ou encore phosphorées.

Tout d’abord, les eaux usées sont collectées dans votre logement, puis elles passent dans une fosse étanche, ce qui permet de faire une première séparation des matières toxiques et de l’eau traitée. Pour terminer, les eaux subissent un traitement qui termine l’évacuation des pollutions. N’hésitez pas à contacter notre entreprise spécialisée en assainissement pour obtenir plus d’informations.

L’assainissement non collectif, combien ça coûte ?

Si vous êtes concernés par l’assainissement non collectif, alors vous devrez vous déclarer auprès du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) à qui vous payerez une redevance. Vous vous direz donc qu’au final, l’assainissement non collectif a un coût non négligeable, pour peu de bénéfices... Mais ce n’est pas le cas !

En effet, de nombreuses aides financières soutiennent les propriétaires qui entament des travaux de réalisation ou de rénovation effectués par des entreprises privées. Nous vous présentons ci-dessous les quatre subventions les plus courantes :

L’ANAH

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, ou ANAH, possède de nombreuses missions dont la résorption de l’habitat indigne. Pour la rénovation d’un système d’assainissement individuel, un prêt peut vous être accordé en fonction de vos conditions financières. La seule contrainte est que vous vous engagiez à habiter le logement pendant au moins 6 ans.

Les collectivités locales

Votre commune ou encore votre conseil général peuvent également vous accorder des subventions pour la rénovation de votre système d’assainissement non collectif. Pour cela, renseignez-vous directement auprès de votre département de résidence, avant le début des travaux de préférence !

La TVA à taux réduit

Si vous réhabilitez votre système d’assainissement, alors vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit, soit de 10 % pour la prestation ! Attention en revanche, cette aide ne concerne pas les logements neufs, il faut que votre résidence ait au moins deux ans d'existence !

L’éco-prêt à taux zéro

Récemment, une nouvelle aide a été mise en place pour les propriétaires : l’éco-prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt avec un taux d’intérêt de 0 %, qui peut être accordé uniquement si le système installé ne consomme pas d’énergie. Si vous améliorez la performance énergétique de votre logement, vous serez d’autant plus soutenu !

Pour conclure, n’ayez pas peur de créer ou de rénover votre système d’assainissement ! Les subventions accordées vous seront d’une grande aide, surtout si vous augmentez la performance énergétique globale de votre habitation !

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Offcanvas Module

Our themes are built on a responsive framework, which gives them a friendly, adaptive layout